Accueil » Des lieux » Causse, gorges et vallées » Brumes dans les gorges du Tarn

Brumes dans les gorges du Tarn

A la fin de l’été, une fois les touristes repartis, le Tarn ne change pas seulement de saison. Il nous fait entrer dans un autre univers.

Le soleil devient alors plus rasant. Chaque matin, il tarde un peu plus à émerger, hésite à se lever du causse Méjean ou du causse Noir, suivant l’avancée dans l’hiver. Moins chaud, il permet à la brume de s’élever dans le petit matin. Le chahut estival disparu, les rares sons qui flottent encore résonnent dans une étrange ambiance, rebondissent mollement sur le coton des nuages nés de la rivière. Eux aussi ont bien du mal à se lever et restent au ras du sol une bonne partie de la matinée.



Accueil » Des lieux » Causse, gorges et vallées » Brumes dans les gorges du Tarn

Brumes